Le jumelage de Bourbonne les Bains et de Weiskirchen

Située à 270 km de Bourbonne, entre Trèves et Sarrebruck, en Sarre, la ville de Weiskirchen compte 2500 habitants ( 5000 pour l’agglomération). Le pur hasard, qui fit se rencontrer les gens des deux villes, s’avéra très fructueux. En effet, Bourbonne et Weiskirchen se prêtent admirablement à un jumelage. A peu près de même taille, elles sont situées dans des zones rurales et forestières. Chacune accueille des curistes.

Les premiers contacts se firent par l’intermédiaire des collèges dès 1978 . Beaucoup de Bourbonnais se souviennent de leur séjour chez un camarade allemand de leur âge, lorsqu’ils étaient collégiens. En 1997, les maires des deux villes, messieurs Bernd Theobald et André Noirot, signèrent ensemble la charte du jumelage qui devint, de ce fait, officiel.

Les rencontres à la base, surtout par le biais des associations, finirent par former un tissus de relations de plus en plus dense. Les contacts sont réguliers et excellents ,notamment chez les pompiers et les donneurs de sang. S’il y a lieu d’être satisfaits, nous sommes pourtant conscients que nous pouvons faire encore beaucoup mieux en incorporant de manière plus intense d’autres associations dans ce jumelage. Nous devons aussi penser à la relève et motiver nos jeunes pour cette cause, car le jumelage répond aussi à un idéal de paix et de fraternité.

Lorsqu’on traverse notre pays, on est surpris par le nombre d’agglomérations, petites ou grandes, qui font partie du club des villes jumelées. Il est bon que Bourbonne ait sa place parmi elles. A ses habitants, le jumelage offre un nouvel horizon et leur fait connaître de nouveaux amis.

Lors de nos assemblées générales, chaque Bourbonnais est le bienvenu. Il deviendra ,pour le moins, un témoin de notre enthousiasme et, ce qui est encore mieux, pourra nous rejoindre s’il le désire.

Pour le Comité de Jumelage, le Président, Alain Barel.